16. Januar 2014 · Kommentare deaktiviert für Niger: Armee gegen Flüchtlinge in Agadez und in Grenzgebieten · Kategorien: Algerien, Sahara · Tags:

23 migrants nigériens interceptés aux frontières avec l’Algérie

Par Mourad Arbani

L’armée du Niger a porté secours à pas moins de 23 migrants nigériens en route pour l’Algérie après avoir été abandonnés dans le Sahara par des passeurs.

Selon la radio publique nigérienne la Voix du Sahel qui révélait mercredi l’information, c’est une patrouille de l’armée nigérienne qui a d’abord intercepté un pick-up à l’arrière duquel six hommes, sept femmes et dix enfants, originaires de la région de Zinder (Sud du Niger) étaient entassés.

Les militaires ayant intercepté les migrants ont confisqué les clés du véhicule puis sont partis chercher des secours. Le chauffeur, qui avait sur lui le double des clés, s’est alors enfui dans le désert en laissant sur place ses passagers.

Les migrants, “abandonnés sans eau ni vivres”, sont restés sur place, ce qui leur a permis d’être sauvés et ramenés à Arlit par les renforts militaires, toujours selon la Voix du Sahel.

Pour rappel, en novembre 2013, 72 migrants nigériens de retour d’Algérie avaient été sauvés par un convoi officiel alors que le camion qui les transportait était immobilisé en plein désert, un pneu crevé.

Puis en octobre de la même année 92 autres migrants, essentiellement des femmes et des enfants, étaient morts de soif alors qu’ils traversaient le désert pour rejoindre l’Algérie. Seuls 21 avaient survécu.

Après ce drame, Niamey avait annoncé des mesures visant à stopper le flux de migrants clandestins avec notamment la fermeture des “ghettos” (maisons de transit des clandestins) d’Agadez, la grande ville du nord du pays, considérée comme la principale zone de transit pour les migrants à destination de l’Algérie et surtout de la Libye.

Beitrag teilen

Kommentare geschlossen.