05. April 2014 · Kommentare deaktiviert für Rep. Moldawien: EU-Visafreiheit und Legalisierung des Aufenthalts · Kategorien: Europa, Nicht zugeordnet · Tags:

http://balkans.courriers.info/

Les Moldaves pourront voyager dans l’UE sans visas d’ici fin avril

Traduit par Julia Beurq

Les citoyens moldaves pourront voyager sans visa dans tous les pays de l’Espace Schengen. Votée fin février par le Parlement européen, cette décision intervient en pleine crise ukrainienne, alors que la Moldavie tente de se rapprocher de l’UE au grand dam de la Russie. Par Valeria Viţu

L’annonce a été officialisée lundi par le Premier ministre moldave Iurie Leancă en présence de Titus Corlăţean, le ministre roumain des Affaires étrangères et de Pirkka Tapiola, le chef de la délégation de l’Union Européenne (UE) à Chișinău.

Cette annonce fait suite au vote du Parlement européen le 27 février, qui avait validé à une écrasante majorité (460 votes pour, 40 contre, 10 abstentions), l’abolition du régime des visas pour les citoyens moldaves.

Avant la fin du mois d’avril, les Moldaves pourront voyager dans l’espace Schengen grâce à leur passeport biométrique pendant 90 jours sur une période de six mois. Ceux qui n’auront pas de permis de travail ne seront cependant pas en droit de travailler.

Les citoyens moldaves pourront circuler librement dans les 26 États signataires de la convention Schengen ainsi qu’en Roumanie, Bulgarie, Croatie et Chypre.

Cette mesure permettra également aux citoyens moldaves qui sont en situation illégale à l’étranger de résoudre leur situation. Ces derniers pourront revenir en Moldavie en demandant un passeport biométrique, qui pourra aussi être obtenu à l’ambassade et au consulat de Moldavie à l’étranger.

Le Premier ministre Iurie Leancă est convaincu que la suppression des visas de voyage permettra aux familles moldaves de se réunir plus souvent, notamment pour les Moldaves de la diaspora. Il se réjouit aussi de donner la possibilité aux Moldaves de voyager et de voir la manière dont on vit en UE.

Cependant, les citoyens moldaves qui dépasseront le terme de 90 jours de résidence dans un pays tiers de l’UE s’exposent à certaines sanctions, a déclaré Iulian Groza, le vice ministre des Affaires étrangères moldave.

Les sanctions seront différentes suivant le pays, mais les contrevenants s’exposent à des amendes allant jusqu’à 3000 euros et à une interdiction d’entrée sur le territoire européen pendant trois ans.

Beitrag teilen

Kommentare geschlossen.